Quelle vie numérique après la mort ?

Facebook propose déjà une solution pour les membres décédés avec la fonction « memorial » : http://www.ecrans.fr/Facebook-a-mort,8418.html

mais personnellement je n’ai pas tellement envie que ce soit mon profil Facebook qui serve de sanctuaire numérique. Je pense plutôt qu’une organisation de type fondation garantisse une non lucrativité, une maîtrise du contenu et de son utilisation dans le long terme.

Puis j’aime bien l’exercice : qu’est-ce que tu souhaiterais laisser comme messages à l’humanité ? …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.